La parole du fondateur de la fĂȘte des voisins – CENTURY 21 Visa Immobilier – Agence immobiliĂšre Ă  VALBONNE
Bienvenue chez CENTURY 21 Visa Immobilier, Agence immobiliĂšre VALBONNE 06560

La parole du fondateur de la fĂȘte des voisins

Publiée le 27/05/2015

Atanase PĂ©rifan : "La fĂȘte des voisins, un Ă©tat d'esprit"

Atanase PĂ©rifan, explique pourquoi " la fĂȘte des voisins " est avant tout un Ă©tat d'esprit. Son souhait est que la fĂȘte serve de catalyseur crĂ©ateur de lien social. 

Avec 8 millions de participants en France en 20, la fĂȘte des voisins suscite un engouement qui dĂ©passe les clivages et les communautarismes. Porteur de sens et de lien social dĂ©sintĂ©ressĂ©, ce rendez-vous citoyen gĂ©nĂšre un vrai bĂ©nĂ©fice social. Il met en jeu des pratiques d'Ă©change oĂč la " relation " est infiniment plus importante que la " transaction ". 

L'association fĂ©dĂšre tous les acteurs de la ville (Ă©lus, institutions publiques, commerce de proximitĂ©, relais associatifs et habitants) autour d'un rendez-vous commun. Plus qu'une fĂȘte, elle donne l'occasion Ă  chacun de penser sa ville, sa vie, ses rapports humains autrement. 

LĂ  oĂč elle se produit, la fĂȘte des voisins fonctionne comme un signal attendu, un dĂ©clic social, gĂ©nĂ©rateur d'une multitude de comportements positifs et inventifs. Au-delĂ  des gestes de convivialitĂ© le jour J, on assiste souvent Ă  l'expression inattendue d'une citoyennetĂ© active et concrĂšte, de rĂ©flexes de solidaritĂ© retrouvĂ©e. C'est un moment idĂ©al pour repĂ©rer les " bonnes pratiques " citoyennes, ces Ă©nergies nouvelles d'une sociĂ©tĂ© civile qui sait innover, surmonter les difficultĂ©s et trouver des solutions efficaces en s'adaptant. 

Au-delĂ  de la fĂȘte, il s'agit de redonner aux habitants, vĂ©ritables acteurs de son succĂšs, des espaces d'initiatives et d'Ă©changes. Face au repli sur soi et Ă  la peur de l'autre, il faut dĂ©velopper des solidaritĂ©s de proximitĂ© complĂ©mentaires aux solidaritĂ©s familiales et institutionnelles. Face Ă  la chute sociale qui s'accĂ©lĂšre, on ne compte plus les exemples de " parrainage " de voisins en difficultĂ© oĂč le voisin sert d'amortisseur social. N'aurions nous pas le permis de construire une ville plus humaine, plus fraternelle et plus solidaire ? "

Notre actualité